L'homme précaire

L'homme précaire

8,53 €


  • Éditeur : Ampelos
  • Poids : 120 gr
  • Dimensions : 12 x 19 cm
  • Nombre de pages : 104
  • Année : 2021
  • Délai livraison : sous 4 à 8 jours
  • ISBN : 9782356182012

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Vous pourriez aimer aussi

Articles du blog en relation

Pas d'article relatif à ce produit sur notre blog



L'homme précaire

 

ou l'esprit de prière 

 

4e de couverture :

 

Dans une société largement sécularisée, la prière ne veut plus dire grand-chose : que pourrait bien signifier prier quand on ne croit plus en Dieu ?

 
Alors que beaucoup d'églises et de religions sont tentées par le repli du conservatisme, Didier Travier fait au contraire le pari de redonner place à l'esprit de prière en prenant acte de l'athéisme contemporain. La relecture du Notre-Père qu'il propose somme alors la prière de Jésus de répondre à notre propre question comme elle a jadis répondu à la question de ses disciples : non plus celle de la manière de prier mais de la possibilité et du sens même de la prière. Un sens où la prière renouvelle sa proximité essentielle avec l'idée de précarité.

 

L'auteur

 

Didier Travier (51 ans) est normalien (Ulm 1985) et agrégé de philosophie (1988). Il a enseigné dix ans la philosophie en lycée. Il est aujourd’hui conservateur de bibliothèque. Conseiller presbytéral d’une paroisse cévenole, il co-anime un cercle de réflexion théo-philosophique à  la Maison du protestantisme de Nîmes. Cette expérience et celle de l’enseignement lui ont donné le goût d’une transmission à  la fois claire et rigoureuse de la pensée philosophique auprès d’un large public.

 

L'avis du libraire :

 

Quelle est la possibilité de prier dans un monde où l'athéisme progresse où les changements technologiques mais aussi moraux transforment radicalement notre monde? Le livre de Didier Travier n'est pas un simple livre de plus sur la prière mais  un livre sur la possibilité de prier dans un monde sécularisé. 

Donnez votre avis

L'homme précaire

L'homme précaire

L'homme précaire

Donnez votre avis