Les chrétiens peuvent changer le monde

Publié le : 2022-04-15 15:51:33
Catégories : Recensions

Les chrétiens peuvent changer le monde

Ce livre est une compilation des conférences que l'auteur a données sur l'antenne de France Culture à l'occasion du Carême Protestant en février et mars 2021. Le verset en sous titre et qui ne figure pas en page de couverture correspond à la ligne théologique qui préside l'ensemble de ces conférences : "Là où le péché a abondé, la grâce a surabondé". Samuel Almédro considère que si ce monde est profondément marqué  par ce péché, il en souffre assez pour ne pas avoir à le juger. Il incombe aux chrétiens à "risquer une parole libre" (pp. 7-8) qui ne sera ni soumise au conformisme ni une simple dénonciation mais une parole "subversive" (p. 17).

 

 

 

Samuel Amédro,

Les chrétiens pourraient changer le monde,

Olivetan, 2021, 109 p. 15 €

 

 Cette parole subversive s'est manifestée à la croix, elle est une puissance de "sanctification" pour ce monde et sa culture, qui vise à réaffecter pour Dieu ce qui a été jusque là détourné de son but initial et idolâtré. C'est ce que la Bible nomme le processus de sanctification. Cette parole subversive doit s'exercer dans 5 domaines : la politique, l'argent, la science, le numérique et l'environnement.

 

 

Samuel Amédro

 

En conclusion : un livre qui donne en-vie, qui communique une espérance aux chrétiens découragés qui ne voient pas bien quelle est la portée de leur mission sur terre ni comment être "sel et lumière". Un livre qui donne une espérance pour notre monde qui en dépit du mal présent en son sein reste l'objet d'un dessein rédempteur où l'Eglise a un rôle prophétique d'interpellation. C'est certainement le cœur de ce livre que de nous aider à nous approprier en l'actualisant, la parole prophétique du Christ et des évangiles car comme le dit l'apôtre Paul "Si la trompette rend un son confus, qui se préparera au combat?" (1 Cor 14, 8). Si le rôle prophétique de la parole du Christ est bien souligné par l'auteur - une parole courageuse qui discerne et avertit - on pourra regretter dans cette lecture de l'évangile l'absence du caractère sacerdotal de l'œuvre rédemptrice du Christ qui me semble faire tout autant partie du "scandale de la croix". Est-ce l'influence de la théologie tillichienne et bonhoefférienne à laquelle Samuel Almédro semble se référer tout au long de ces conférences (cf. pp. 7.12.13.26.27.91.106) ?

Thierry Rouquet

 

Vidéo de présentation du livre par l'auteur : 

 

 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)