Hofer Henri

Henri Hoffer enseigna la littérature à Lausanne et consacra sa retraite à l'enseignement et l'accueil des réfugiés.