Une confiance sans nom, essai sur la foi

Une confiance sans nom, essai sur la foi

9,48 €


  • Éditeur : Ampelos
  • Poids : 128 Gr
  • Nombre de pages : 108
  • Dimensions : 12 x 19 cm
  • Année : 2018
  • Délai livraison : sous 48h
  • ISBN : 9782356181190

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Vous pourriez aimer aussi

Une confiance sans nom, essai sur la foi

Préface d'Olivier Abel

4eme de couverture

Est-il encore possible de croire? Bien des enoncés traditionnels de la foi sont devenus intenables ou simplement incompréhensibles. Au premier rang desquels ceux qui parlent... de Dieu. Et si l'on ne peut plus croire, comment pourrait-on encore pratiquer?

Cet essai tente l'hypothèse inverse: et si l'on partait de la pratique, d'une pratique, la protestante en l'occurrence? Il s'agira alors de méditer sur la signification du culte réformé, de parcourir les différents moments de sa liturgie, d'interroger les grands symboles bibliques qu'il mobilise, le tout de manière profane, laïque, non religieuse.

En faisant, autant que possible abstraction de toute présupposition de Dieu. En cherchant ses appuis du côté des philosophes. En assumant aussi le caractère personnel de l'itinéraire suivi. Et qui sait? Pourrait-il en sortir une foi épurée et revigorée? Une foi sur le point de se libérer de la religion?


L'auteur

Didier Travier est agrégé de philosophie, il co-anime un cercle de réflexion théo-philosophique à la maison du protestantisme de Nîmes. Son expérience d'enseignement lui a donné le goût de transmettrela pensée philosophique auprès d'un large public.

L'avis de votre libraire

Voici un essai philosophique sur la foi, concis et synthétique qui s'adresse avant tout à un public universitaire mais aussi aux amateurs de philosophie. En 100 pages, l' auteur évoque de nombreux philosophes français du 20eme siècle dont Olivier Abel à qui il a confié la préface de son livre.

Note 
2019-04-02

Pour des lecteurs "intellectuels"...

Ce livre est très court, mais pas très facile à lire (avouons le !), et d'une grande densité.

L’auteur part de la constatation que la notion de Dieu est obscure, et nous amène donc à passer à côté de la profondeur de ce que les chrétiens font au cours de leurs célébrations, leurs cultes. Les mots n’ont plus aucune valeur tant ils deviennent habituels.

D. Travier suggère de reprendre les éléments essentiels du culte (il est protestant) en mettant Dieu entre parenthèses, pour retrouver ce que signifient toutes ces paroles, ces gestes et ces démarches. Quand on parle de pardon, d’accueil, de prière, etc., il faut retrouver ce que signifient ces démarches dans notre vie, indépendamment du fait qu'on croie ou pas en Dieu.

La première partie est une sorte de méditation sur quatorze temps du culte Réformé, que l’on retrouve dans les divers cultes chrétiens. Chaque notion est approfondie et très enrichissante, elle devrait intéresser toute personne, avec une difficulté, peut-être, pour la partie assez longue sur la Sainte Cène qui approfondit le mystère pascal, fondamental pour les chrétiens.
Je vous laisse découvrir le reste du livre !

    Donner votre avis !

    Donnez votre avis

    Une confiance sans nom, essai sur la foi

    Une confiance sans nom, essai sur la foi

    Une confiance sans nom, essai sur la foi

    Donnez votre avis