Le silence de la Vierge

Le silence de la Vierge

18,90 €


  • Éditeur : Bayard
  • Poids : 266 Gr
  • Nombre de pages : 249
  • Dimensions : 19 x 15 cm
  • Année : 2017
  • Délai livraison : sous 4 à 8 jours
  • ISBN : 9782227492325

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Vous pourriez aimer aussi

Le silence de la Vierge

Abus spirituels, dérives sectaires : une ancienne religieuse témoigne

4eme de couverture

La Communauté Saint-Jean a été créée en 1975 par le père Marie-Dominique Philippe. Ses membres sont également appelés les « Petits Gris ». Elle compte actuellement trois branches : les Frères de Saint-Jean (500 frères), les Sœurscontemplatives de Saint-Jean (80 religieuses) et les Sœurs apostoliques de Saint-Jean (200 religieuses). Une quatrième branche constituée par les Sœurs mariales d’Israël et de Saint-Jean (40 religieuses) a été dissoute en 2005 pour cause de dérives sectaires.

En 2003, elle a demandé à un évêque l’autorisation de raconter son histoire. Voici sa réponse : « le silence de l’Eglise est à sa manière un acte de miséricorde à l’égard des personnes. Ce n’est pas avoir peur de la vérité que de garder le silence lorsque celui-ci est le langage du don de soi, le langage du service comme la Vierge Marie vous le fait comprendre. » Elle n’a pas compris une telle exigence de silence. C’est pour cela qu’elle publie aujourd’hui ce livre.

Les auteurs

Marie-Laure Janssens est sortie en 2010 de la communauté des sœurs contemplatives de Saint-Jean, dans laquelle elle a passé onze ans. Dans ce livre, elle raconte qu’elle a été victime d’un crime que ni le droit pénal ni le droit canon ne connaissent: l’abus spirituel.

Mikael Corre est journaliste pour l'hebdomadaire catholique Pélerin mais aussi sociologue des religions à l'EHESS, ses recherches ont porté sur les communautés catholiques nées dans les années 1970 et leurs dérives. Il a accompagné Marie-Laure Janssens dans l'écriture de ce livre.


L'avis de votre libraire


Voici un témoignage sensible et subtil d'une chrétienne victime d'abus spirituel dans sa communauté. Ce texte de 250 pages écrit à la première personne est le journal de bord de la soeur au sein de cette communauté.

Ce témoignage renforcé par le regard d'un sociologue des religions est un outil précieux pour la prévention des abus spirituels dans les communautés de toutes confessions.

Donnez votre avis

Le silence de la Vierge

Le silence de la Vierge

Le silence de la Vierge

Abus spirituels, dérives sectaires : une ancienne religieuse témoigne

Donnez votre avis