Les narcotrafiquants veulent ma peau

Les narcotrafiquants veulent ma peau

19,00 €


  • Éditeur : Editions des Béatitudes
  • Poids : 268 Gr
  • Nombre de pages : 213
  • Dimensions : 13.5 x 21 cm
  • Année : 2018
  • Délai livraison : sous 4 à 8 jours
  • ISBN : 9791030601787

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Vous pourriez aimer aussi

Articles du blog en relation

Pas d'article relatif à ce produit sur notre blog



Les narcotrafiquants veulent ma peau

Au Mexique, un prêtre contre les trafiquants d'hommes

4eme de couverture

UN MILLION DE DOLLARS. C’est la récompense que les trafiquants de drogue offrent à qui voudra bien tuer Alejandro Solalinde, le plus grand défenseur des migrants au Mexique.
Chaque année, plus d’un demi-million de migrants fuient la violence et la misère pour tenter de rejoindre les États-Unis, en quête d’un avenir meilleur. Ils sont sans papiers, sans argent et à la merci des féroces narcos, qui, en plus de vivre de l’argent de la drogue, font fortune sur leur dos.
N’hésitant pas à dénoncer les abus et la violence, Alejandro Solalinde a été menacé de mort à plusieurs reprises par les trafiquants de drogue.
Écrit avec la journaliste Lucia Capuzzi, Les narcotrafiquants veulent ma peau est une suite de chroniques décrivant le contexte social et politique du Mexique et révélant la vie du père Alejandro Solalinde, sa vocation et son œuvre au profit des migrants d’Amérique centrale, victimes d’enlèvements, de trafic d’organes, de l’esclavage et de la prostitution.
Son histoire, c’est aussi celle des vingt mille autres migrants que le père Solalinde parvient à accueillir et à aider.
Témoignage poignant d’un homme qui, pour servir son Dieu, se met du côté des plus faibles.

Les auteurs

Alejandro Solalinde (né en 1945), prêtre mexicain, a fondé en 2007 Hermanos en el Camino, un centre d'aide pour les migrants en route pour les Etats-Unis. Il a obtenu plusieurs prix pour ses efforts, comme le prix national des Droits de l'homme. Plusieurs associations ont présenté sa candidature au prix Nobel de la paix 2017.

Lucia Capuzzi est journaliste au quotidien L'Avvenire, spécialisée dans le domaine des questions internationales en Amérique latine. Elle a publié de nombreux ouvrages qui ont reçu des prix.

L'avis de votre libraire

Il s'agit d'un témoignage poignant en trente chapitres où le prêtre s'appuie sur sa foi personnelle pour se lever contre la violence, l'emprise économique et spirituelle de la drogue qui détruit des familles. Ce prêtre obéit au Seigneur envers et contre tous : Tu aimeras ton prochain comme toi même.

Donnez votre avis

Les narcotrafiquants veulent ma peau

Les narcotrafiquants veulent ma peau

Les narcotrafiquants veulent ma peau

Au Mexique, un prêtre contre les trafiquants d'hommes

Donnez votre avis