Le monothéisme et le langage de la violence

Le monothéisme et le langage de la violence

21,50 €


  • Éditeur : Bayard
  • Poids : 259 Gr
  • Nombre de pages : 231
  • Dimensions : 14.5 x 19 cm
  • Année : 2018
  • Délai livraison : sous 4 à 8 jours
  • ISBN : 9782227489400

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Vous pourriez aimer aussi

Articles du blog en relation

Pas d'article relatif à ce produit sur notre blog



Le monothéisme et

le langage de la violence

Les débuts bibliques de la religion radicale

4eme de couverture

Ce thème a acquis durant ces douze dernières années une extraordinaire actualité et a fait l’objet de débats qui ont amené l’auteur à développer ici plus avant sa position sur ces questions. 


Un premier chapitre est consacré au langage de la rupture et de la conversion, le deuxième chapitre éclaire la résistance que la nouvelle religion oppose à la religion dominante et à laquelle la nouvelle religion se trouve à son tour confrontée de la part de la religion dominante, et le troisième chapitre explore la relation entre parole et actes, entre un langage de la violence et sa mise en pratique.


En étudiant le monothéisme biblique et son rapport à la violence, et la question d’une «vérité révélée», Jan Assmann nous interroge sur notre propre rapport au religieux aujourd’hui. Il montre notamment que « la meilleure défense contre le radicalisme religieux reste toujours le pluralisme, tel que l’incarne la Bible hébraïque avec sa polyphonie. » 

Une lecture nécessaire pour éclairer les débats contemporains sur le radicalisme religieux et le fondamentalisme.


L'auteur


Jan Assmann est un des plus grands historiens des religions contemporains. Archéologue, il a notamment dirigé les fouilles de Thèbes, en Egypte. Il est, depuis 1976, professeur d'égyptologie à Heidelberg.
Il est, également, professeur invité aux Etats-Unis et à Paris au Collège de France ou à l’Ecole pratique des hautes études. Il a publié de nombreux ouvrages, traduits en France, dont le très remarqué Moïse l'Égyptien (Aubier) ou La Mémoire culturelle (Flammarion).


L'avis de votre libraire :
 

Voici un essai de théologie et de philosophie qui étudie la violence depuis l'Antiquité chrétienne . Il se divise en trois grandes parties. C'est une enquête sur le langage de la violence dans la Bible qui s'adresse au grand public, amateur de philosophie et de théologie chrétienne.

Donnez votre avis

Le monothéisme et le langage de la violence

Le monothéisme et le langage de la violence

Le monothéisme et

le langage de la violence

Les débuts bibliques de la religion radicale

Donnez votre avis