Emmanuel Lévinas et la pensée de l'infini

Emmanuel Lévinas et la pensée de l'infini

14,22 €


  • Éditeur : Puf
  • Poids : 245 g
  • Nombre de pages : 192 pages
  • Dimensions : 14 x 21 cm
  • Année : 2016
  • Divers : Broché
  • Délai livraison : sous 4 à 8 jours
  • ISBN : 9782366480337

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Emmanuel Lévinas et la pensée de l'infini


4ème de couverture

Cet ouvrage est le fruit du colloque international organisé par l’Institut catholique de Toulouse en 2011, pour fêter le 50e anniversaire de « Totalité et infini », ouvrage-phare d’Emmanuel Levinas. Le texte est exploré, confronté à d’autres pensées, contextualisé dans la tradition juive du philosophe, ouvert au questionnement des autres traditions religieuses…
Responsabilité de l’humain envers autrui, envers la création; dialogue entre les religions et la philosophie; dérives politiques : tous ces enjeux contemporains prennent sens à la lumière de « Totalité et Infini ». C’est l’enseignement novateur de ce colloque.

A lire par tous ceux qui veulent approfondir la pensée de l’un des plus grands philosophes du XXe siècle.


Avec les contributions de :

Monique-Lise COHEN
Marie-Thérèse DESOUCHE
Branko KLUN
Edvard KOVAC
Jean-Michel MALDAMÉ
Daniel VIGNE
Abraham Harold WEILL


Extrait :


L'oeuvre d'Emmanuel Lévinas, Totalité et Infini, annonce une rupture dans le champ de la philosophie et l'amorce d'une parole religieuse nouvelle et audacieuse en résonance avec un discours philosophique longtemps revendiquée comme athée.
Cette rupture est une sortie du sujet de la représentation, libre et volontaire. Vers où ? La question elle-même ouvre la dimension de l'altérité qui habite l'écriture et l'oeuvre de Lévinas de telle façon qu'elle nous éveille à notre repsonsabilité éthique.

Le XXème siècle avait vu l'effondrement de la croyance en une évolution rationnelle de l'humanité vers des lendemains heureux. Le réel et le rationnel ne se rejoignaient plus comme dans les grandes envolées de Hegel. D'horribles dictatures avaient brisé les espérances humaines et rationnelles : le communisme soviétique basé précisément sur la raison et le nazisme irrationnel revenant vers les dieux anciens du paganisme (...)

L'oeuvre de Levinas vient dans ce monde pluriel où Heidegger avait voulu penser la fin de la philosophie en stigmatisant la pensée de la technique oublieuse de l'être. (...)

En sortant de l'enfermement de la totalité, Lévinas a déplacé la question de l'infini par la rencontre de l'autre. Lorsque l'autre échappe à la prise conceptuelle, objectivante ou totalisante, c'est le désir comme désir de l'Infini qui creuse et inspire notre existence" ...

Monique Lise Cohen

Donnez votre avis

Emmanuel Lévinas et la pensée de l'infini

Emmanuel Lévinas et la pensée de l'infini

Emmanuel Lévinas et la pensée de l'infini

Donnez votre avis