Emmanuel Lévinas, la relation à l'autre

Emmanuel Lévinas, la relation à l'autre

14,22 €


  • Éditeur : Puf
  • Poids : 200 g
  • Nombre de pages : 160 pages
  • Dimensions : 14 x 21 cm
  • Année : 2016
  • Divers : Broché
  • Délai livraison : sous 4 à 8 jours
  • ISBN : 9782366480344

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Emmanuel Lévinas, la relation à l'autre


4ème de couverture :

La relation à l'autre est perçue comme une question éthique et politique, alors qu'elle est, chez Emmanuel Levinas, avant tout une question métaphysique

Cette relation est en effet constitutive de la personne. Le philosophe la décrit comme située au tout commencement, c'est-à-dire au principe, au fondement. Il y a bien une relation au point de départ de tout. Cette perception métaphysique change radicalement le regard sur l'éthique, sur la vie politique, sur le dialogue interreligieux.

Ce petit ouvrage bref, dense, offre une lecture originale de l'éthique d'Emmanuel Levinas, qui se veut philosophie première. Il donne des clés de lecture pour entrer dans des questionnements humains très contemporains. Qu'est-ce que l'altérité?



Extrait de l'introduction :

"De la totalité à l'Infini : le projet éthique d'Emmanuel Levinas


Totalité et INfini : ces deux termes constituent le titre de l'ouvrage d'Emmanuel Levinas, paru pour la première fois en 1961, et dont les thèmes majeurs ont été constamment repris et développés tout au long de l'oeuvre du philosophe. Le sous-titre de cet ouvrage est particulièrement explicite et éclaire le projet de son auteur : "essai sur l'extériorité". Il reconnaît une extériorité dont Levinas ne cesse de décliner les noms : altérité, transcendance, philosophie première.

Le projet éthique de Levinas s'inscrit en continuité avec les philosophes qui le précède mais il marque aussi une rupture décisive. Il introduit un regard radicalement original qui amène à renouveler le vocabulaire philosophique. Des termes, parfois éculé, prennent un nouveau sens, à décrypter. (...)

Pour Levinas, la totalité comme l'Infini, portent des noms dans l'histoire de la philosophie. Il ne s'agit pas de concepts "anonymes", un simple jeu de langage, ou des figures de style. Levinas nomme la totalité, ontologie. L'éthique est l'Infini" ...

Marie Monnet


L'auteure :

Marie Monnet est docteur en droit, philosophe et théologienne. Elle dirige les études et la recherche au sein de l'université Domuni.

Donnez votre avis

Emmanuel Lévinas, la relation à l'autre

Emmanuel Lévinas, la relation à l'autre

Emmanuel Lévinas, la relation à l'autre

Donnez votre avis