Paradis perdus

Paradis perdus

18,01 €


  • Éditeur : L'Editeur
  • Nombre de pages : 311 pages
  • Année : 2016
  • Divers : Roman
  • Délai livraison : sous 4 à 8 jours
  • ISBN : 9782362011030

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Paradis perdus


En 1992, un jeune étudiant français est accueilli par une famille de chrétiens libanais, à Beyrouth. Au contact des habitants du quartier d’Achrafieh, qui racontent leur ville, leur souffrance au sortir de la guerre, mais aussi leurs espoirs, il va mûrir, changer. Un hommage au Liban doublé d’une magnifique histoire d’amour. 



Extrait de la recension de Bernard Steinlin sur notre blog

"Le livre est présenté comme un roman. Mais en fait le narrateur, qui parle à la première personne, et qui représente manifestement l’auteur, expose sa vision du Liban, où il se rend, à l’âge d’environ 20 ans, pour la première fois en 1992, deux ans après la fin de la guerre interne qui a ensanglanté le pays pendant 17 ans. L’auteur est inconnu et la quatrième de couverture nous dit qu’il est de famille libanaise, lui-même étant apparemment Français.

Il est invité à Beyrouth par un ami libanais qu’il a connu à l’université à Paris et est tout de suite fasciné par cette ville meurtrie mais vivante, et notamment par son quartier chrétien, Achrafieh. A la suite de ce coup de foudre, il y retournera souvent, découvrant chaque fois de nouveaux lieux et de nouveaux aspects de ce pays attachant auquel il s’attache avec passion".


Lire la suite ...

Note 
2019-05-24

Très beau roman-récit

C'est l'histoire d'un jeune étudiant français accueilli par une famille de chrétiens libanais, à Beyrouth. Au contact de ces maronites du quartier d’Achrafieh, il découvre le drame des chrétiens du Liban, leur martyre, leurs souffrances, leur histoire... Un roman qui se lit comme une histoire vraie, tellement véridique qu'elle pourrait nous arriver.
Nous ne saurons jamais le nom du héros, mais nous assisterons à sa métamorphose, sur une durée de vingt ans. Une métamorphose qui passe par le regard, à travers ses promenades nocturnes dans cette ville qu'il apprend à aimer, avec passion. Cette transformation qui passe aussi par l'écoute : celle des témoignages des habitants du quartier chrétien d'Achrafieh qui racontent leur ville, leur souffrance au sortir de dix-sept ans de guerre, mais aussi leurs espoirs, leur confiance dans l'avenir, sincère, viscérale, ancrée dans leur cœur.
J'ai aimé cet hommage au Liban doublé d'une superbe histoire d'amour.

    Donner votre avis !

    Donnez votre avis

    Paradis perdus

    Paradis perdus

    Paradis perdus

    Donnez votre avis