Ponce Pilate

Ponce Pilate

6,54 €


  • Éditeur : Gallimard
  • Poids : 135 g
  • Nombre de pages : 128 pages
  • Dimensions : 19 x 12.5 cm
  • Année : 2015
  • Divers : Réédition de 1965
  • Délai livraison : sous 4 à 8 jours
  • ISBN : 9782070177677

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Ponce Pilate

Roger  Caillois


Le récit raconte 24 heures de la vie de Ponce Pilate, entre l'arrestation de Jésus et la décision qu'il est conduit à prendre comme représentant de Tibère. Tout et tous lui conseillent de laisser crucifier Jésus : son caractère, sa carrière, l'opinion publique, ses propres adjoints politiques ou militaires, l'incompréhensible Judas, qui trahit pour assurer l'accomplissement des Ecritures, enfin, un étrange personnage qui ne croit pas aux dieux, mais à la nécessité permanente qui fait que sans cesse les hommes imaginent des dieux. C'est le chaldéen Mardouk. Dans une sorte de vision, il conjecture, avec une infaillibilité qui tient du prodige, de nombreux détails de l'histoire entière du monde, telle qu'elle aura lieu si le Prophète est crucifié. Mais Pilate résiste. Il a sa fierté, le sentiment de son indépendance, comme il a sa lâcheté. Il ne peut se débarrasser ni de l'une, ni de l'autre. La nécessité du choix l'empêche de dormir. A l'aube sa décision est prise. Il libérera le Messie, même au prix d'une émeute. Il le libère en effet. Le Sauveur est sauvé par le courage inattendu d'un fonctionnaire romain, connu cependant pour sa prudence, sinon pour sa faiblesse. De sorte que Jésus vit jusqu'à un âge avancé, qu'il n'y a pas de christianisme et que presque aucun des évenements présumés par Mardouk ne se produit. 

"Mon propos touchait pour une part à la théologie, d'autre part à l'éthique. Il s'agissait en particulier pour moi de réfléchir sur la nature de la religion, de toute religion, et d'examiner s'il est concevable que l'humanité puisse s'en passer. Pilate, stoïcien, libère Jésus, ayant pensé le pour et le contre, c'est à dire en sachant, grâce aux conjectures inspirées de Mardouk, qu'il n'y aura pas, par sa faute, de chrisianisme et en supputant tout ce que l'homme y perdra. Il fait le pari qu'on peut demander aux hommes, au nom de l'homme, ce que les religions exigent d'eux au nom des Dieux.

J'ai employé mon récit à présenter les différents aspects de ce problème, que je ne prétends pas, il va de soi, avoir résolu et où je n'ai pas trop pris parti, encore que le lecteur attentif puisse voir aisément de quel côté j'incline à la fin. En même temps, j'ai tenté d'analyser le mécanisme d'une décision humaine" (Roger Caillois)

L'auteur

Ecrivain, sociologue et critique littéraire, Roger Caillois (1913 - 1978) fut membre du groupe surréaliste de 1932 à 1935. Il fonde le Collège de Sociologie avec Georges Bataille en 1938 et effectue de nombreux voyages en Europe, en Amérique et en Asie. Il est élu à l'Académie française en 1971. 

Donnez votre avis

Ponce Pilate

Ponce Pilate

Ponce Pilate

Roger  Caillois

Donnez votre avis