Petite histoire du christianisme médiéval

Petite histoire du christianisme médiéval

19,00 €


  • Éditeur : Labor et fides
  • Poids : 292 Gr
  • Nombre de pages : 195
  • Dimensions : 14.1 x 22.5 cm
  • Année : 2018
  • Délai livraison : sous 4 à 8 jours
  • ISBN : 9782830916515

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Vous pourriez aimer aussi

Petite histoire du christianisme médiéval

4eme de couverture

Il existe de nombreux ouvrages sur l’Eglise au Moyen Age et les historiens prétendent souvent décrire la manière dont les chrétiens médiévaux vivaient leur religion, mais il n’y a pas grand-chose à lire sur la spécificité du christianisme médiéval.

Le présent ouvrage vise à montrer l’originalité, la puissance et la cohérence du christianisme médiéval de langue latine. Il procède de l’admiration que ressent chacun en visitant une grande cathédrale gothique ou de celle que procure la rigueur intellectuelle des théologiens scolastiques.

Monachisme, croisades, hérésies, Inquisition : autant de créations ou de développements que l’Occident chrétien a vu naître entre la fin de l’Empire romain et la Renaissance, et qui ont durablement marqué l’histoire du christianisme.

L'auteur : 

Jean Wirth est historien, professeur honoraire de l’Université de Genève. Spécialiste d’histoire de l’art, il a publié entre autres "L’image à la fin du Moyen Age" (Cerf, 2011), et "Qu’est-ce qu’une image ?" (Droz, 2013).



Table des matières


Avant-propos, p. 7

Introduction, p. 9

Au commencement était le Livre, p. 15
Le récit fondateur, p. 15
La Bible chrétienne, p. 19
Théologie, mythe et legenda, p. 22
La typologie, p. 24

La doctrine : quelques points fondamentaux, p. 29
Le péché originel, p. 30
La filiation divine et la Trinité, p. 32
La Vierge Marie, p. 35
Les anges, p. 36
Les fins dernières, p. 38

L’Église, p. 41
La parenté spirituelle, p. 42
La dévalorisation de la parenté charnelle, p. 45
L’hétéronomie du chrétien, p. 47
Les saints, p. 50
Le refus du monde, p. 53
Le monachisme, p. 56

La réforme permanente, p. 61
Église et féodalité, p. 62
La réforme carolingienne, p. 66
De la paix de Dieu à la croisade, p. 68
La réforme grégorienne, p. 71
La progression du célibat, p. 74
Les Cisterciens, p. 75
La place des laïcs, p. 78
Hérésies, ordres mendiants et Inquisition, p. 83

Savoir et pouvoir, p. 89
Le monopole des lettres, p. 90
La scolastique, p. 91
Nature et surnaturel, p. 94
Le temps des cathédrales, p. 96

L’échange avec le ciel, p. 101
Les pratiques pénitentielles, p. 102
Le sort des âmes, p. 104
Le temps liturgique, p. 107
Les objets d’adoration, p. 109
     La croix, p. 110
     Les reliques, p. 110
     Les images, p. 115
La nouvelle doctrine eucharistique, p. 117
Les termes de l’échange, p. 121
Luxe et dévotion, p. 125
     L’évolution des donations, p. 126
     L’essor de la dévotion, p. 127
L’amour divin, p. 132
     Piété/pitié, p. 133
     Les noces spirituelles, p. 134
     La Reine des Cieux, p. 136
     L’imagination pieuse, p. 138
     Les images comme support de l’amour divin, p. 143

La réforme contre l’Église, p. 147
Échec de la théocratie pontificale, p. 148
La crise intellectuelle, p. 149
John Wyclif et Jan Hus, p. 155
Une religion sobre, p. 157

D’hier à aujourd’hui, p. 161
Rien n’a changé… , p. 161
… et pourtant tout a changé, p. 163
La Réforme et ses conséquences, p. 167
Les Lumières et la Révolution, p. 172
De l’homologie du système religieux et du système social à l’anachronisme, p. 173

Conclusion, p. 179

Bibliographie, p. 181
I. Sources, p. 181
II. Littérature secondaire, p. 183

Donnez votre avis

Petite histoire du christianisme médiéval

Petite histoire du christianisme médiéval

Donnez votre avis