Les juifs de Luther

Les juifs de Luther

23,70 €


  • Éditeur : Labor et fides
  • Poids : 0.344 g
  • Nombre de pages : 300 pages
  • Dimensions : 14 x 22.5 cm
  • Année : 2017
  • EAN 13 : 9782830916164
  • Délai livraison : sous 4 à 8 jours
  • ISBN : 9782830916164

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Les juifs de Luther

Traduit de l'allemand par Jean-Marc Tétaz


Le livre de THomas Kaufmann propose une brillante synthèse sur l'attitude du célèbre réformateur face aux juifs. Cette attitude s'est modifiée au cours de son existence, Luther passant d'une position plutôt conciliante envers les juirs à une phase terriblement agressive à la fin de sa vie. Comment expliquer un tel revirement ?


Thomas Kaufmann montre que les prises de position tardives de Luther qui exige la destruction des synagogues et l'expulsion des juirs, sont en partie dues à des peurs apocalyptiques qui trahissent la grande enxiété du réformateur dans ses dernières années. Mais il souligne aussi la continuité d'une théologie antijuive, repérable dès les premiers oucrs de Luther.


Dans un essai lucide et brillant, Thomas Kaufmann analyse les circonstances histoirques des écrits de Luther sur les juifs, mais aussi les modalités de leur récupération par l'antisémitisme moderne et les nazis.


Thomas Kaufmann est professeur d'histoire de l'Eglise à l'Université de Göttingen et premier vice-recteur de l'académie des sciences de cette ville. Il est l'auteur d'une oeuvre importante consacrée à l'histoire de la Réforme. SOn livre de référence, Histoire de la Réformation, est paru en 2014 aux éditions Labor et Fides.



Extrait de l'Introduction


"Le 28 janvier 1546, Martin Luther eut un infarctus lors d'un voyage dans sa ville natale d'Eisleben ; cela sera d'ailleurs son dernier voyage. Trois semaines plus tard, le 18 février, il était mort. Quatre jours après son infarctus, il confia à sa "femme chère à son coeur" Käthe, dans une lettre, le récit de cet incident qui l'angoissa. L'interprétation étrange qu'il en proposa cherchait probablement à rassurer son épouse, déjà inquiète au moment de son départ :


J'ai été p"ris d'une faiblesse en chemin, juste avant Eisleben, c'était ma faute. Mais si tu avais été là, tu aurais dit que les juifs ou leur dieu en étaient responsables. Nous devions en effet passer par un village, peu avant Eisleben, dans lequel habitent de nombreux juirs ; peut-être m'ont-ils soufflé dessus. Ain y a-t-il maintenant plus de cinquante juifs qui hanitent dans la ville d'Eisleben. Et il est vrai que, lorsque je passais près du village, un vent si froid pénétra de derrière dans la voiture et atteignit ma tête sous la barrette comme s'il voulait me geler le cerveau. Cela pu contribuer à mon vertige".


Une explication médicale moderne des symptômes décrits par Luther n'autorise pas le mointre douté : âgé de soixante-trois ans, attint d'une forte surcharge pondérale, Luther souffrait d'un resserrement des coronaires ; parce qu'il avait marché à côté de la voiture - "sa faute" - Luther avait transpiré ; l'infarctus alla de pair avec une violente douleur dans la poitrine et une sensation d'étroitesse.


[...] Dans les dernières prédications prononcées par Luther dans l'église de Saint-André à Eisleben, les précédents sa mort, il souligna la spécificité de la foi au Christ face aux relitions des juifs, des Trucs et des "papistes". LE chrétien devait être conscient qu'il ne pouvait ni exterminer ni combattre les adversaires de la vraie foi. L'Eglise restait objet d'attaques et dépendante du pardon ; on devait vivre avec la différence (...) Il y mettait en garde contre les juifs présents dans la région ; ils causaient de "grands dommages". C'est pourquoi il fallait soit les convertir et les baptiser, soit les expulser du pays. Luther faisait certes valoir comme possible motif de conversion le fait que le Christ était "le cousin" des juifs et était "né de leur chair et de leur sang", mais il relevait aussitôt que "le sang juif était depuis lors devenu aqueux et sauvage" et qu'il serait donc de "moindre qualité" qu'à l'époque de Jésus ..."

Donnez votre avis

Les juifs de Luther

Les juifs de Luther

Les juifs de Luther

Donnez votre avis