Lettres sur l'égalité des sexes

Lettres sur l'égalité des sexes

21,80 €


  • Éditeur : Labor et fides
  • Poids : 400 g
  • Nombre de pages : 278 pages
  • Dimensions : 22.5 x 14 cm
  • Année : 2016
  • Délai livraison : sous 4 à 8 jours
  • ISBN : 9782830916041

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Lettres sur l'égalité des sexes (1838)

Introduction, traduction et notes par Michel Grandjean



4ème de couverture :


"Tout ce qui est moralement juste pour un homme est moralement juste pour une femme" (Sarah Grimké)
"La créature que Dieu lui avait donnée comme compagne, l'homme en a fait l'instrument de son plaisir égoïste, un jouet propre à charmer ses yeux et à le distraire en ses heures de loisir" (Sarah Grimké)
"S'il est du devoir de l'homme de prêcher, il est également du devoir de la femme de le faire" (Sarah Grimké)
"Tout ce que je demande à nos frères, c'est qu'ils veuillent bien retirer leurs pieds de notre nuque et nos permettre de nous tenir debout sur cette terre que DIeu nous a destinés à occuper" (Sarah Grimké)
"Si les gouvernements ecclésiastiques et civil sont ordonnés par Dieu, j'affirme que la femme a exactement le même droit que l'homme de sasseoir dans le fauteuil présidentiel des Etats-Unis" (Angelina Grimké)

Autant de textes étonnament neufs qui ont déjà près de deux siècles. Traduits en français pour la première fois avec une ample annotation historique et une érudition qui n'interdit jamais la clarté, ils jettent une lumière inédite sur les origines de la théologie féministe.

Sarah M. Grimké (1792-1873) est une Etats-Unienne autodidacte qui s'est signalée par son combat contre l'esclavage et pour l'égalité des sexes. Son discours témoigne d'une lecture attentive de la Bible et d'une exceptionnelle intelligence.

Michel Grandjean est professeur d'histoire du christianisme à la Faculté de théologie protestante de l'Université de Genève. Il a notamment publié L'Etat sans confession aux éditions Labor et Fidès.

Note 
2019-05-23

Une femme anti-esclavagiste

L'auteure est une anti-esclavagiste.
Ce livre traite des rapports sociaux entre les sexes, de la condition des femmes en Asie et en Afrique, dans certaines parties de l’Europe, ou de l’Amérique (notamment les Etats-Unis). A travers ces quinze lettres, Sarah M. Grimké dessine un portrait de la condition féminine de son époque : le 19eme siècle, à travers le monde entier.
Et pourtant, ce livre est complètement d’actualité ! Il s’adresse à tous, croyants ou non. C'est un travail de mémoire sur le pouvoir du sexe dit "fort" et de la place de la femme dans la société occidentale.
Je conseille sa lecture, car j’aime les femmes révolutionnaires qui moquent l’ignorance et la bêtise humaine. Elle s’est battue toute sa vie pour l’égalité des sexes, pour la défense de l’humain, et de la femme plus particulièrement, avec un courage et une opiniâtreté qui forcent mon respect.

    Donner votre avis !

    Donnez votre avis

    Lettres sur l'égalité des sexes

    Lettres sur l'égalité des sexes

    Lettres sur l'égalité des sexes

    Introduction, traduction et notes par Michel Grandjean

    Donnez votre avis