Histoire des institutions - L'Antiquité

Histoire des institutions - L'Antiquité

18,48 €


  • Éditeur : Puf
  • Poids : 570 g
  • Nombre de pages : 640 pages
  • Dimensions : 12.5 x 19 cm
  • Année : 2016
  • Divers : Dos carré collé
  • Délai livraison : sous 4 à 8 jours
  • ISBN : 9782130585428

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Vous pourriez aimer aussi

Histoire des institutions

L'Antiquité



Dos :


« Le terme “institution” ne doit pas être pris dans l’acception technique que ce mot a prise dans le vocabulaire juridique, ou dans la doctrine “institutionnelle” de la philosophie du droit, mais dans une acception plus large et commune : tout ce qui est organisé volontairement dans une société donnée. [L’Histoire des institutions] a pour but de décrire l’évolution des règles et des structures juridiques par rapport au contexte économique et social ; d’autre part, elle considère les phénomènes juridiques beaucoup plus dans leur essence et leur réalité profonde que dans leur manifestation technique. »


Extrait


"... La création de la colonie se décidait et s'accomplissait suivant un protocole traditionnel. Il fallait d'abord consulter un des grands dieux, Apollon par exemple, dont l'oracle décidait de l'emplacement de la colonie. Le clergé de l'oracle de Delphes était bien renseigné et dirigeait le futures colons. Lorsque la colonie était fondée elle devait es dons au sanctuaire du dieu aui avait guidé l'opération. La Cité prend alors la décision de fondation : on recrute les émigrants par enrôlement volontaire, parfois par tirage au sort. Puis, elle désigne un fhef à la band des colons : l'oikiste, avec un état-major de prêtre, de géomères, etc. Les plans et les attributions de lots sont faits avant le départ. Quand les colonies se multiplient, on crée une autorité supérieure qui coordonne leurs relations, établit leurs frontières et leurs zones d'influence : se sont en général les prêtres de Delphes qui rempliront ce rôle au XIe siècle. Ces colonies restent en étroite relation avec leur métropole d'origine mais elles ne sont pas subordonnées : l'apoïka (colonie) n'est pas une simple dépendance, elle se considère comme l'égale de la métropole ..."

Donnez votre avis

Histoire des institutions - L'Antiquité

Histoire des institutions - L'Antiquité

Histoire des institutions

L'Antiquité

Donnez votre avis