Newsletter

Vous souhaitez recevoir régulièrement des nouvelles de nos actions, nos projets, etc ?

Luther : Ses sources, sa pensée, sa place dans l’histoire

Publié le : 2017-03-28 12:31:15
Catégories : Luther - 500 ans de la Réforme , Recensions

Luther : Ses sources, sa pensée, sa place dans l’histoire

Marc Lienhard

Luther : Ses sources, sa pensée, sa place dans l’histoire.

Labor et Fides, 2016, 678 p., 24 €







En cette année où nous commémorons les 500 ans de la Réforme, les ouvrages consacrés au Réformateur allemand ne manquent pas. Le « Luther » de Marc Lienhard est loin de constituer un simple ajout à une collection de biographies. Il s’agit d’une véritable « somme » consacrée à la pensée et la théologie du réformateur.

Marc Lienhard met à notre disposition une synthèse remarquable des connaissances et de l’expertise qu’il a acquises au fil de la cinquantaine d’années consacrées à l’étude et à l’enseignement de la théologie luthéro-réformée. Il va sans dire que le théologien et historien alsacien fait partie des meilleurs spécialistes internationaux de Martin Luther. Il faut bien cette expertise pour pouvoir proposer une telle synthèse !



Luther


Car la pensée de Martin Luther n’est pas simple à cerner. S’il a beaucoup écrit, le réformateur a principalement proposé des écrits « d’occasion » : commentaires bibliques en lien avec ses cours, ouvrages polémiques, traités sur un sujet particulier… De plus, sa pensée a évolué au fil des années, et le lecteur non averti peut avoir l’impression que Luther a pu affirmer une chose et son contraire. Marc Lienhard nous aide à nous y retrouver.

L’ouvrage – de 678 pages ! – est composé de 10 grandes parties. Après un « prélude » résumant les éléments biographiques et bibliographiques importants, Marc Lienhard explore les « sources » de la pensée de Luther. Si, bien entendu, l’Écriture Sainte occupe une place de grand choix dans la théologie du Réformateur, celui-ci reprend aussi l’héritage de certains Pères de l’Église, de la pensée monastique ou même de certaines traditions mystiques.

Le Professeur Lienhard s’intéresse ensuite à la manière dont Luther fait de la théologie : quelle est sa démarche ? Quels sont ses objectifs ? Une partie importante est consacrée à la théologie proprement dite de Martin Luther. Ce chapitre fournit au lecteur une sorte de « théologie systématique » du réformateur : on y trouve une synthèse de ce que Luther a écrit sur les points importants de la foi chrétienne (Dieu, le Christ, le Saint-Esprit, l’être humain, la justification par la foi, l’Eglise, etc.).


Luther




Une autre partie, particulièrement intéressante, est consacrée aux « sujets qui fâchent » : ce que Luther a pu dire et écrire sur le Pape, la révolte paysanne, les Juifs ou les Turcs. Le pasteur luthérien propose une analyse lucide sur ces points sensibles. Sans chercher à masquer ou excuser la dureté des propos de Luther, Marc Lienhard souligne l’évolution de sa pensée, l’esprit initial d’ouverture du Réformateur ayant évolué en une intolérance grandissante au fil des années. L’œuvre est parachevée par deux parties consacrées à l’influence et à la réception de la pensée de Luther dans l’histoire.

Le « Luther » de Marc Lienhard est un ouvrage qui deviendra sans doute une référence. Il peut servir de vaste introduction à la pensée et à la théologie du grand réformateur. On peut aussi le consulter à la manière d’une encyclopédie, pour savoir ce que Luther a écrit sur tel ou tel sujet. L’analyse du spécialiste est ponctuée de nombreuses citations ou d’extraits de textes de Martin Luther. Si le livre se lit facilement, il nécessite quelques notions de théologie.

J’ai grandement apprécié la lecture de cette somme sur un réformateur que je connaissais assez peu. S’il fallait prendre une image, je dirais que l’ouvrage est comme un petit avion m’ayant emmené survoler la vaste pensée de Martin Luther. On se laisse guider par le pilote chevronné et on apprend beaucoup des explications qu’il nous livre sur le paysage.

Arrivé au terme des presque 700 pages, j’ai l’impression d’avoir devant mes yeux comme une cartographie d’ensemble de la pensée du réformateur allemand : j’en discerne les contours, les chemins principaux, mais aussi ses nuances, ses couleurs variées, ses évolutions au fil des temps et des saisons.

Ce voyage en terre luthérienne m’a donné envie de partir explorer le terrain, notamment par la lecture des textes de Luther.




Timothée Minard

Produits liés

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)