Newsletter

Vous souhaitez recevoir régulièrement des nouvelles de nos actions, nos projets, etc ?

Les grandes religions du monde, une approche chrétienne des autres religions

Publié le : 2018-11-20 12:12:32
Catégories : Recensions

Les grandes religions du monde, une approche chrétienne des autres religions

C’est une vue d’ensemble du fait religieux, des grandes religions et des nouvelles religiosités que nous proposent les Editions du Cerf avec un livre publié sous la direction de Xavier DUFOUR, agrégé de mathématiques et docteur en philosophie : « Les grandes religions : Regards historique et chrétien »

L’ouvrage est soigné tant dans son contenu que dans sa présentation.


LES GRANDES RELIGIONS

Regards historique et chrétien

Xavier DUFOUR

Editions du Cerf

2018

208 pages

25 €



Le chapitre introductif, consacré à l’universalité du fait religieux, est rédigé par Laurence MELLERIN, agrégée de Lettres classiques. Elle pose le cadre du fait religieux comme dimension constitutive de l’homme. Elle fait découvrir au lecteur d’une part les religions de l’Egypte ancienne et de la Grèce Antique, d’autre part les religions traditionnelles animistes d’Afrique Noire et le shinto du Japon. Les sagesses asiatiques (confucianisme, taoïsme) sont aussi présentes parce qu’elles sont une voie pratique pour assumer sa destinée.

Quatre chapitres décrivent ensuite les grandes religions. On y retrouve l’histoire de chaque courant religieux, ses manifestations extérieures, ses fondements théologiques et anthropologiques, ainsi qu’une approche de l’expérience spirituelle intime qu’il suscite chez les croyants.

  • le judaïsme par Éric DARRASSE, agrégé d’histoire

  • l’islam par Vincent GUIGARD,  professeur d’histoire

  • l’hindouisme par Françoise JACQUIN, présidente de l’association Jules Monchanin-Henri le Saux (deux pionniers de la rencontre de l'Occident avec l'hindouisme.)

  • le bouddhisme par Jean-Noël DUMONT, agrégé en philosophie

Enfin le dernier chapitre, rédigé par Benoît DOMERGUE, prêtre du diocèse de Bordeaux, est consacré aux nouvelles religiosités : le Nouvel Age, les mouvements sectaires et les traditions ésotériques (occultisme et ésotérisme, courants illuministes, franc-maçonnerie, spiritisme, théosophie et anthroposophie, astrologie).

Les auteurs sont des pédagogues. Ils n’offrent pas aux lecteurs de longs développements théoriques ennuyeux, mais des textes courts et lisibles, avec de multiples entrées pour faciliter la compréhension d’univers religieux parfois complexes.

Ainsi, en ce qui concerne l’hindouisme, Françoise JACQUIN explique l’origine de la révélation fondatrice présente dans quatre recueils (quatre Véda) et dans les textes sacrés qui les prolongent. Mais c’est un encart qui conduit le lecteur dans des explications plus détaillées sur ces textes. L’auteur souligne ensuite que l’opacité du Véda aux intelligences humaines a  permis le développement de la tradition, tentatives d’explication et d’adaptation de la Parole par les brahmanes. C’est un second encart qui détaille alors les textes de la tradition. Le tout en à peine deux pages, car l’auteur ne retient que l’essentiel.

Si le lecteur veut aller plus loin, une bibliographie succincte, à la fin de chaque chapitre, lui propose quelques ouvrages.

Des illustrations variées véhiculent aussi des connaissances. Aux  photographies des lieux de culte, des pratiques religieuses et des écrits sacrés de chaque spiritualité s’ajoutent de nombreuses images commentées : par exemple un portrait de Confucius, des peintures mettant en scène Mahomet, les figures du divin hindou, le Bouddha, des œuvres de Chagall  ou de Rembrandt….

Un glossaire en fin d’ouvrage contient la définition des termes importants.

Le lecteur peut aussi se plonger dans de très courts extraits des textes de référence : par exemple une litanie du Livre des Morts des anciens Egyptiens,  des sentences du Tao te-King de Lao-Tseu, des passages de l’Ancien Testament, du Coran ou du Bhagavad-gita…

Tous les auteurs sont croyants. Le livre est une approche chrétienne des autres religions. Catholiques ouverts à la différence et à l’altérité, ils restent cependant  objectifs.

A la fin de chaque chapitre, chacun confronte le christianisme à la spiritualité qu’il vient de présenter au lecteur.  Les conceptions s’opposent parfois nettement comme la résurrection chrétienne et la réincarnation hindouiste, l’amour chrétien et la compassion bouddhiste. On  peut identifier ce qui distingue l’Eglise des mouvements sectaires. Le lien de l’Eglise et du peuple juif s’affirme. Quant à l’islam, entre désirs d’ouverture et persécutions des chrétiens, quels dialogues possibles ?

   

Je conseille la lecture de cet ouvrage à tous. Accessible et agréable à découvrir, il permet d’approfondir la compréhension des autres spiritualités.

Brigitte EVRARD

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)