Newsletter

Vous souhaitez recevoir régulièrement des nouvelles de nos actions, nos projets, etc ?

Le charismatique religieux dans la sphère politique

Publié le : 2020-10-07 11:13:20
Catégories : Recensions

Le charismatique religieux dans la sphère politique

A quelques semaines de l’élection présidentielle américaine, le soutien des évangéliques à Donald Trump revient sur le devant de la scène. Sans que les médias français ne prennent le temps d’expliquer qui sont ces évangéliques et quelles sont les raisons de cet appui quasiment inconditionnel. 

C’est pourquoi, les travaux d’André GAGNE, professeur titulaire au Département d’études théologiques de l’université Concordia à Montréal, sont particulièrement intéressants pour approfondir cette question. Ils sont publiés aux Editions Labor et Fides sous le titre « Ces évangéliques derrière Trump » et s’intéressent aux plus fervents partisans du président américain : les charismatiques.

Ces évangéliques derrière Trump

André GAGNE

Editions Labor et Fides

septembre 2020

168 pages

17€ 


En introduction, l’auteur essaie de les situer au sein de l’évangélisme américain dont ils constituent une frange spécifique. Il évoque aussi l’influence du charismatisme, depuis le piétisme (XVIIème siècle) jusqu’aux trois vagues du charismatisme contemporain (XXème siècle).


André Gagné fait un constat : les charismatiques qui soutiennent Donald Trump ne se réduisent pas à un courant religieux mais ils constituent un mouvement politique actif et appartiennent plutôt à une droite conservatrice, au côté de catholiques et de protestants ultraconservateurs.

Quant à l’accroche du bandeau rouge, elle étonne : « Trump, élu de Dieu ? ». Oui, selon les révélations faites à un entrepreneur chrétien charismatique, Lance Wallnau, qui voit en Donald Trump le nouveau Cyrus le Grand, ce roi de Perse choisi par Dieu pour libérer le peuple juif de sa captivité au VIème siècle avant notre ère.

L’auteur observe en effet que le camp charismatique proche de Trump est animé par des idées qui façonnent la politique américaine et certaines décisions géopolitiques. Ces idées sont résumées sur la première de couverture (hégémonie, démonologie et fin du monde), puis développées dans les quatre chapitres du livre. 

 




Les évangéliques pro-Trump se donnent pour mission de dominer le monde et de faire advenir le Royaume de Dieu sur terre. Ils veulent transformer la société à leur image. Ils veulent aligner les lois du pays sur les commandements bibliques et occuper les endroits qui seraient sous l’emprise d’une culture séculière, voire d’une emprise démoniaque. Le mandat des « Sept Montagnes », stratégie élaborée par Lance Wallnau, vise à conquérir les lieux de pouvoir et à influencer les sphères de la religion, de l’éducation, de l’économie, de la politique, des médias, de la famille, des arts et spectacles. 


L’auteur met l’accent sur les théologies et doctrines servant d’appui au militantisme de ces évangéliques. Il montre comment le mandat politique de Trump est systématiquement confirmé par une lecture littéraliste et décontextualisée des Ecritures, une lecture typologique et actualisée des personnages et des évènements bibliques.


André Gagné approfondit la théologie du pouvoir politique, le dominionisme, idée théocratique selon laquelle les chrétiens sont appelés par Dieu à exercer leur autorité sur toute la société. Il décrit le reconstructionnisme chrétien fondé dans les années 1970 par Rousas Rushdoony et la Nouvelle Réforme apostolique promue par Peter Wagner à la fin des années 2000.


L’auteur consacre un chapitre à la théologie de la gouvernance apostolique dont l’objectif est de motiver les chrétiens à agir en s’appropriant la vision d’une hégémonie chrétienne aux Etats -Unis et dans le monde entier. Il en montre aussi la faiblesse car elle omet certains textes importants du Nouveau Testament et ignore la distance historique entre les débuts du christianisme et l’époque contemporaine.


L’idée qu’il existe des forces d’opposition à ce projet de domination et de transformation du monde est très présente chez les charismatiques derrière Trump. D’où des prières de « combat spirituel », de lutte contre les esprits démoniaques. Pour illustrer ce propos, André Gagné se livre à une analyse de la prière publique faite par la conseillère spirituelle du président américain lors du lancement de sa campagne de réélection en juin 2019. Il appelle l’attention des lecteurs sur les dangers des idées véhiculées par ces approches spirituelles qui permettent par exemple de diaboliser les démocrates et les médias.


Pour André Gagné, le programme politique des charismatiques qui soutiennent Donald Trump, Jaïr Bolsonaro et ailleurs des élus locaux a de quoi inquiéter les profanes et les croyants, y compris les évangéliques qui ne se reconnaissent pas dans de telles idées. Leur projet de société, un nationalisme chrétien, s’éloigne des valeurs de pluralisme et de tolérance des sociétés démocratiques et libérales. 


Ce livre est destiné à tout public car il faut connaitre les idées exposées et commentées par André Gagné. Les décideurs et dirigeants politiques, les responsables des communautés chrétiennes, les médias doivent comprendre en profondeur les ressorts de l’action de ces groupes religieux derrière Trump.


L’ouvrage est facile à lire, bien documenté mais pas ennuyeux, avec des exemples de décisions politiques prises sous l’influence des charismatiques. 


Même après le 3 novembre 2020, quel que soit le président américain élu, il sera encore d’actualité.

Car en conclusion, André Gagné écrit que la portée de cette possible quatrième « vague de l’Esprit » pourrait être sans précédent et que  la théologie du pouvoir pourrait alors avoir un impact planétaire…


Brigitte EVRARD

 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)