Newsletter

Vous souhaitez recevoir régulièrement des nouvelles de nos actions, nos projets, etc ?

Journal d'une époque sans foi

Publié le : 2020-05-27 15:20:16
Catégories : Recensions

Journal d'une époque sans foi

Ecrivain et philosophe Éliette ABECASSIS vient de publier chez Albin Michel, un essai « L’envie d’y croire. Journal d’une époque sans foi » dont le titre résume bien le contenu.

  

C’est son journal. Elle y évoque par petites touches sa vie privée. Sur le plan spirituel, elle se montre touchée par la disparition de sa culture, la culture séfarade, vivante et ouverte à l’autre. Le jour où ses enfants activent leur téléphone portable sur le chemin du retour de l’école, elle prend conscience qu’une « hydre sans contrôle, sans limite, sans foi ni loi s’est invitée dans nos quotidiens et influence chaque jour davantage nos comportements ».  

 

Tel est le point de départ de ses réflexions. Elle se livre alors à une description réaliste, voire pessimiste, de notre époque. Son diagnostic est sans complaisance : crise des valeurs et des repères, perte d’identité, montée des extrêmes en politique,  fin des idéologies, folie technologique, mondialisation et capitalisme incontrôlés, radicalisations religieuses, communautarisme, délitement du tissus social, etc……Tout y passe, les causes et leurs effets, analysés du point de vue de l’auteur évidemment !  

 

L’ENVIE D’Y CROIRE. JOURNAL D’UNE EPOQUE SANS FOI  

Éliette ABECASSIS

Éditions Albin Michel

2019

216 pages

18 € 

 

Crédits : Claude Gassian

 

En 200 pages ! Elle écrit avec vivacité, de façon directe et sans détours inutiles. Elle n’ennuie guère son lecteur, pourtant plongé dans les sujets les plus sérieux et les plus complexes de notre société.

 

 

Dans ce monde bouleversé et chaotique, l’homme continue à avoir soif de sens. C’est alors que l’envie d’y croire surgit !  Le moment est venu de repenser notre rapport au monde  et de reprendre en main sa destinée. Éliette ABECASSIS en est convaincue et explore les pistes possibles.  

 

 

Pour elle, croire a un sens large et recouvre l’athéisme, les dieux mythologiques, les dieux  de la théologie et de la philosophie. Ce n’est pas l’idée de Dieu qu’il faut remettre en question mais la conception qu’on s’en fait. La foi ne se limite pas au religieux et d’autres formes de sacralisations existent. Certains mots utilisés par la philosophe parlent aussi : mystique républicaine, valeurs religieuses laïcisées, symboles et rituels partagés, laïcité religieuse et foi laïque, etc….. 

Le dernier chapitre du livre, intitulé « E-detox », est une incitation à se placer régulièrement en dehors de toute connexion pour retrouver son libre-arbitre, pour sanctuariser des temps et des lieux. Dont le temps de lecture.  

En effet, LIRE est un des conseils d’Éliette ABECASSIS pour lutter contre l’appauvrissement culturel dont elle décrit (au chapitre 4) les risques majeurs pour la société et l’individu.  « Pourquoi lire ?  Pour vivre la vie plus intensément….Pour s’éveiller…Lire pour donner un sens à la vie.  Lire pour ne pas se suicider intellectuellement, spirituellement, civilement.  Lire pour vivre » écrit-elle. 

Ne nous en privons pas. Et pour bien en comprendre l’importance et l’impérieuse nécessité, il faut se plonger dans la lecture de  « L’envie d’y croire », un essai accessible au grand public. 

Brigitte EVRARD 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)