Ensemble vers la vie !

Publié le : 2019-01-25 13:42:13
Catégories : Recensions

Ensemble vers la vie !

Ensemble vers la vie : Mission et évangélisation dans des contextes en évolution
Conseil Œcuménique des Eglises

Editions Olivetan

2015 (64 pages – 10 €)


 


Les Editions Olivetan, ont eu la bonne idée de publier le texte « Ensemble pour la Vie : mission et évangélisation dans des contextes en évolution » approuvé par le Comité central du Conseil œcuménique des Eglises (COE) en septembre 2012, puis adopté par l’assemblée générale du COE  en septembre 2013. L’objet de cette déclaration est de « rechercher une vision, des concepts et des orientations pour favoriser un renouvellement des pratiques missionnaires ».

Ainsi, dès le premier paragraphe de la préface, j’ai compris que je n’allais pas lire ce livre comme un document officiel fort ennuyeux mais comme un essai susceptible d’enrichir ma réflexion sur la délicate question de la mission et de l’évangélisation en ce début de XXIème siècle.

Le texte est divisé en cent douze paragraphes regroupés en six parties:

  • Une introduction « Ensemble vers la Vie - introduction au thème », pose le cadre de la réflexion et du discernement œcuménique en dix questions

  • Quatre chapitres se centrent sur le rôle de l’Esprit.

  • Une conclusion « Fête de la Vie : affirmations conclusives » répond aux dix questions de l’introduction avec dix affirmations pour la mission et l’évangélisation aujourd’hui.

Chaque paragraphe de cette déclaration du COE expose en quelques lignes seulement un point particulier, mais avec une telle densité qu’un résumé en dénaturerait sans aucun doute le contenu. De toute façon, l’idée même d’un résumé n’est pas raisonnable car il s’agit d’un document de consensus dont les termes ont été bien sûr soigneusement pesé.

Cette réserve étant faite, mon choix s’est tout de même porté sur quelques éléments qui ressortent du texte et dessinent la mission de l’Esprit Saint dans le cadre de la mission de Dieu.

Tout d’abord, il faut s’imprégner des thèmes de l’introduction, parce que ces thèmes font l’objet des développements des chapitres du livre et aboutissent aux affirmations finales. Nous sommes interrogés sur ce qui nous rend capables de coopérer à la mission de Dieu et de l’envisager d’un œil neuf : discernement de l’œuvre vivificatrice de Dieu, redécouverte de la mission de l’Esprit, retour à une mission considérée comme une spiritualité transformatrice affirmant la vie. Sont également identifiées cinq mutations majeures qui questionnent notre façon de participer aujourd’hui à la mission de Dieu : menaces sur l’avenir de notre planète, déplacement du centre de gravité du christianisme vers l’Est et le Sud, évolution de la mission vers la périphérie à la mission depuis la périphérie, monde plongé dans l’injustice et la crise économique, monde individualisé, sécularisé et matérialisé. Enfin arrivent les deux dernières questions : Comment l’Église peut-elle se renouveler pour devenir Église en mission ? Quelles sont les convictions œcuméniques applicables au témoignage commun ?

Ensemble vers la vie

Le premier chapitre – Esprit de mission: Souffle de vie - remet l’Esprit au centre de la mission comme souffle de vie et source d’une spiritualité transformatrice. Tout chrétien est invité à s’associer à l’Esprit dans la mission de Dieu qui commence avec l’acte de création.

Le deuxième chapitre - Esprit de libération: Mission depuis la périphérie- met l’accent sur ce mouvement de mission différent, depuis la périphérie, avec des acteurs qui s’opposent à toutes les injustices et à toutes les vulnérabilités. Tout chrétien est alors appelé à suivre Jésus qui se tenait au milieu des personnes marginalisées de son temps, et à participer dans ce cadre à la mission divine de libération et de réconciliation par l’Esprit Saint.

Le troisième chapitre - Esprit de communauté: Une Église en marche- se centre sur l’Eglise, qui est née pour la mission et qui a reçu l’Esprit Saint pour avancer. «  Si elle ne pratique pas la mission, l’Eglise cesse d’être l’Eglise » affirme même le texte.

Le quatrième chapitre - Esprit de Pentecôte : La bonne nouvelle pour tous- est un appel à évangéliser un monde qui remet en cause les valeurs de Dieu. Tout chrétien est appelé à faire connaitre sa foi et ses convictions, mais à la manière de Christ, en paroles et en actes, et sans prosélytisme.

Pour conclure logiquement et sans équivoque ces chapitres arrivent les dix affirmations de la conclusion. Elles sont solennelles «  nous affirmons que…. » et appuyées de quelques phrases explicatives. A titre d’exemple, en voici une : « nous affirmons que Dieu anime l’Eglise et lui donne les moyens de sa mission. »

« Le Dieu Père-Fils-Esprit invite l’ensemble de la création au Festin de vie, par Jésus Christ qui est venu «pour que les hommes aient la vie et qu'ils l'aient en abondance» (Jean 10 : 10), par l’Esprit Saint qui affirme la vision du Royaume de Dieu: «Voici que je vais créer des cieux nouveaux et une terre nouvelle!» (Ésaïe 65 : 17). Humblement et dans l’espérance, nous nous mettons au service de la mission de Dieu, qui recrée tout et réconcilie tout. Et nous prions: «Dieu de la vie, conduis-nous vers la justice et la paix!» Tel est le dernier paragraphe du livre.

Que dire de plus ? Sinon vous inviter à réaliser l’importance de cette déclaration et à prendre le temps de la lire.

Brigitte Evrard

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)