Comment annoncer l' Evangile aujourd'hui?

Publié le : 2020-09-03 10:01:43
Catégories : Recensions

Comment annoncer l' Evangile aujourd'hui?

Dans un livre paru aux Editions Olivétan, « Comment annoncer l'Evangile aujourd'hui ? Quels pasteurs pour quelle Eglise ? »,Pierre-Jean RUFF et Anne FAISANDIER, pasteurs de l’Eglise protestante unie de France évoquent de nombreux sujets, poussant leurs lecteurs à s’arrêter sur des problématiques devenues incontournables au XXIème siècle.

 

Leurs réflexions croisées sont riches de leurs expériences et options théologiques différentes. En réponse aux questions posées par l’éditeur, Pierre-Jean RUFF (88 ans, de tendance libérale), et Anne FAISANDIER (50 ans), tantôt se rejoignent,tantôt s’éloignent voire se contredisent…

 

 

COMMENT ANNONCER L'EVANGILE AUJOURD'HUI ?

QUELS PASTEURS POUR QUELLE EGLISE ? 


Anne FAISANDIER et Pierre-Jean RUFF

Editions Olivétan

2019

128 pages

13€

 

 

En introduction, le sujet est exposé clairement : « Dans les temps que nous vivons, quel message les Eglises peuvent-elles annoncer pour rester audibles ? »

Les prises de position des auteurs sont immédiatement différentes ! Anne FAISANDIER juge la question déjà dépassée parce que nos contemporains n’auraient plus guère envie d’entendre les Eglises, mais resteraient attentifs aux personnes. Pierre-Jean RUFF trouve légitime de s’interroger sur la raison d’être, la vocation et les missions des Eglises.

 

Le livre comporte quatre chapitres,sur des thèmes essentiels lorsqu’il s’agit de penser l’annonce de l’Evangile ou l’exercice du ministère pastoral aujourd’hui.

Le premier chapitre se centre sur  le projet de Dieu pour notre monde.

Qu’en savons-nous ? Comment définir le projet divin et ses modalités d’application ?  Comment la révélation biblique s’articule-t-elle avec notre compréhension  de l’univers et de l’humain ? Quels textes de la révélation biblique prendre en compte ?

Les auteurs répondent à ces questions.

Ils examinent ensuite les récits de création de la Genèse. Pierre-Jean RUFF souligne qu’ils offrent deux visions contrastées du monde et des croyances religieuses.Anne FAISANDIER indique que le double récitdes origines place chacun devant un choix qui a des conséquences sur la place de l’humain au sein du monde.

Quant aux représentations de Dieu, elles sont aujourd’hui si nombreuses que les auteurs s’accordent sur la nécessité de bien les comprendre et d’adapter son vocablepour affirmerl’originalité du message de Jésus par rapport à d’autres approches spirituelles.

 

Le second chapitre de cet ouvrage s’intitule «Le christianisme de Jésus » et se concentre  sur le message annoncé par Jésus lui-même, la Bonne Nouvelle.Les auteurs distinguent christianisme et évangile, la place des disciples et la place du maître.

Dès lors, comment arbitrer entre les témoignages si divers des évangélistes pour dégager l’appel que Jésus a voulu adresser aux humains ? Comment comprendre la visée particulière de l’Evangile selon Jean, si différent des synoptiques ? Faut-il voir une continuité ou une rupture entre  le message de Jésus et celui de Paul ?

Pierre-Jean RUFF et Anne FAISANDIER livrent aux lecteurs leurs approchesdifférenciées ou partagées des Ecritures.

Les auteurs montrent comment le message de Jésus-Christ s’adapte aux croyants du XXIème siècle. Selon Pierre-Jean RUFF, une seule directive fondamentale demeure (l’amour de Dieu et du prochain) et pour le reste, des balises sont données à des adultes placés, quelle que soit l’époque, devant leurs responsabilisés personnelles. Selon Anne FAISANDIER,la chrétienté est libérée de ses vieux oripeaux  et se base dorénavant sur des engagements individuels libres.

Ils discutent en conclusion du commandement transmis dans l’Evangile de Mathieu «  Faites de toutes les nations des disciples » et de l’appel toujours adressé par Jésus aux hommes.

 

Le troisième chapitre fait un état des lieux sur l’être et la pratique du ministère pastoral.

Y sont abordés les évolutions récentes de ce ministère, sa spécificité par rapport aux différents ministères dans l’Eglise, les relations humaines du pasteur, son exemplarité, sa réponse aux attentes. La différence de génération entre Pierre-Jean RUFF et Anne FAISANDIER se dessine plus souvent !

Le dialogue devient plus concret quand les auteurs évoquent les tâches essentielles de la fonction pastorale, la gestion des priorités, l’évolution du culte et sa désaffection, la prédication, l’enseignement religieux des enfants, la formation des fidèles, les rencontres et l’accompagnement, les actes pastoraux, les tâches administratives…

 

Le dernier chapitre du livre revient pour conclure à la question initiale : « de quoi témoigner et comment témoigner dans le monde d’aujourd’hui ? »

Pierre-Jean RUFF et Anne FAISANDIER abordent alors des sujets sensibles : les chrétiens ont-ils vraiment comme mission essentielle de convertir le monde entier?  Quelle est la mission de l’Eglise aujourd’hui ? Face à un prosélytisme irrespectueux des autres religions, à une évangélisation agressive et tapageuse, peut-on trouver des voies alternatives ? Comment se faire comprendre quand le langage religieux n’est plus partagé ?

Les idées des auteurs méritent que les croyants s’y arrêtent.

 

Les échanges de Pierre-Jean RUFF et d’Anne FAISANDIER sont faciles à lire. Pas de longs développements mais des réponses courtes à des questions claires. Ainsi sont mises en évidence les nombreuses préoccupations des croyants et des Eglises de ce siècle.

 

Un livre à lire, en prenant son temps pour en tirer bénéfice.

 

Brigitte EVRARD

 

 

 

 

 

 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)