Newsletter

Vous souhaitez recevoir régulièrement des nouvelles de nos actions, nos projets, etc ?

Adam, de souffle et de poussière : génèse de l'humanisme

Publié le : 2015-10-14 12:48:09
Catégories : Les recensions de livres des éditions Empreinte temps présent

Adam, de souffle et de poussière : génèse de l'humanisme

Adam, de souffle et de poussière

par Antoine Nouis



Nous sommes heureux de vous annoncer la parution du nouvel ouvrage d’Antoine Nouis, dans la collection ExistenCiel : « Adam, de souffle et de poussière ».

L'auteur, docteur en 
théologie, et directeur du journal Réforme, nous invite à y faire la connaissance de la famille d’Adam, ou plus exactement à penser en quoi cette histoire contée par les anciens nous enseigne sur ce qu'est notre humanité.

Il nous indique en introduction que « Vercingétorix est un chef gaulois qui a vécu au premier siècle avant Jésus-Christ » et que, sensiblement à la même époque, Jésus racontait une parabole : « Un homme s’est fait attaquer par des brigands sur la route qui va de Jéricho à Jérusalem. Un Samaritain, c’est-à-dire un étranger, un mauvais croyant, s’est arrêté et s’est laissé émouvoir par le blessé. Il le ramasse, le soigne, l’amène à l’auberge et donne de l’argent à l’aubergiste pour qu’il prenne soin de lui ».

Adam, de souffle et de poussière




Ces histoires sont vraies toutes les deux, mais leur vérité n’est pas du même ordre. La première relève de la
vérité historique et la seconde parle d’une vérité éthique ou existentielle.

Lorsque nous ouvrons notre
Bible en quête d’une parole de vérité, nous sommes plus en quête de la vérité du Samaritain que de celle de Vercingétorix. L’historicité de la défaite de Vercingétorix à Alésia est une vérité qui nous rend plus savants, mais elle ne nous 
apporte pas grand-chose pour notre vie de tous les jours. En revanche de savoir que le peuple de la Bible a posé les définitions de son existence en racontant l’histoire de la famille d’Adam, cela nous touche parce que les questions abordées – l’homme et la femme, Dieu et la liberté, le bien et le mal – sont des questions éternelles, ce sont donc des questions actuelles.

Dans l’histoire, les penseurs ont répondu que l’humain était un animal qui priait, ou qui riait, ou qui parlait (qui n’avait pas qu’un vocabulaire,mais aussi une grammaire), ou qui écoutait sa conscience, ou qui enterrait ses défunts…

Dans le deuxième chapitre de la Genèse, le premier humain est créé à partir de la poussière du sol (adamah en hébreu), avant que Dieu ne lui insuffle son « souffle vital ». En hébreu, le mot traduit par souffle vital qualifie ce qui distingue l’humain de l’animal. L’humain est le produit de la poussière et du souffle de Dieu.

Adam, de souffle et de poussière

S’il est invité à respecter la poussière qui est en lui, l’humain doit regarder au-delà de l’animal ; il est plus que cela, il a reçu le souffle de Dieu. Le souffle représente ce qui distingue l’homme de l’animal : la parole, la spiritualité, la liberté, la quête, le sens de la beauté, le rire, l’éthique…

Le souffle de Dieu a été déposé en chaque humain dès le commencement de son existence, avant qu’il n’en soit conscient. Lorsqu’un humain se tourne vers Dieu, il comprend que, depuis longtemps, il a été préparé à cette rencontre. Si nous voulons honorer pleinement notre humanité dans une perspective biblique, il nous appartient de nourrir aussi le souffle qui est en nous.

Lorsque le commentaire s’interroge : « Pourquoi Dieu n’a-t-il créé qu’un seul humain ? » Il répond : « Pour nous enseigner l’égalité entre tous les êtres humains. En effet,nul ne peut dire que son ancêtre est supérieur à celui des autres.» Il ajoute : « Si Dieu a créé l’humanité en un seul humain, c’est pour nous rappeler que celui qui tue un seul humain tue l’humanité tout entière. » De quiconque nous ne pouvons dire que notre sang est plus rouge que le sien !

Ce message est au fondement de l’humanisme 

Retrouvez l'ensemble de la réflexion d'Antoine Nouis sur les sources de l'humanité dans notre nouvel ouvrage « Adam, de souffle et de poussière ».

Antoine Nouis est docteur en théologie, et directeur du journal Réforme. Il est également l'auteur, dans la même collection, de Notre Père, la prière selon Jésus



Notre père, la prière selon JésusAntoine Nouis

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)