Une histoire... la mienne

Une histoire... la mienne

15,17 €


  • Éditeur : Farel
  • Poids : 155 grammes
  • Nombre de pages : 96
  • Dimensions : 16 x 22 x 0,6 centimètres
  • Année : juin 2015
  • Divers : Broché
  • Délai livraison : sous 48h
  • ISBN : 9782755002416

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Une histoire... la mienne

Maurice Longeiret nous a déjà donné trois volumes perspicaces et riches d’analyses, où il a brossé un vaste tableau de l’histoire des Églises réformées en France depuis les années trente du siècle dernier, c’est-à-dire dès avant la réalisation de l’unité réformée. Une histoire passionnante et mouvementée, avec des hauts et des bas, des défis et des joies... et des douleurs vécues dans l’espérance.

Son auteur porte désormais un regard sur sa propre histoire dans ce contexte, celle d’un témoin appelé, avec son épouse Andrée, à servir l’Évangile, dans l’Église et dans un monde en mutation rapide, avec son appel à être fidèle à la Parole de Dieu et à soi-même dans les engagements de la vie de tous les jours.

Ce livre n’est pas l’histoire d’une des célébrités de ce monde, vite oubliée. Il est à la fois une histoire ordinaire, celle de chacun d’entre ceux qui veulent être fidèles au Christ des Écritures, et une histoire unique étant donné, mais pas seulement, les responsabilités ecclésiales que son auteur a été appelé à exercer. Cette histoire nous touche par la persévérance, la fidélité constamment revigorée par le message évangélique dont elle témoigne.

Ces pages, qui évoquent le passage inexorable du temps, sont une exhortation à regarder en avant, avec foi, et une invitation à dépasser les échecs, les trahisons ou les déceptions, car il y a une certitude : l’amour et les promesses de Dieu, qui nous soutiennent dès aujourd’hui, sont pour l’éternité.

Paul Wells

Extrait

Le temps de l’apprentissage, ce fut aussi la découverte de la famille ecclésiale
J’ai été accueilli par une Église chaleureuse, attentionnée à mon égard, le petit orphelin. La Maison de santé protestante d’Alès était ma deuxième maison. Il m’arrivait de prendre des repas avec les infirmières. La directrice, Mlle Preel, me manifestait une bienveillance maternelle. Elle avait accepté que je fasse, bien qu’adolescent, des stages une fois comme apprenti infirmier,
une autre fois, comme secrétaire. Cette clinique n’était pas un « machin » hospitalier ! Que dire de mon engagement passionné aux Éclaireurs unionistes et, plus tard, à l’Union chrétienne des jeunes gens?
L’Église, j’en suis toujours convaincu, est une bénédiction. Dietrich Bonhoeffer a écrit :
Nous devons apprendre à remercier Dieu tous les jours pour la grâce qu’Il nous accorde en nous plaçant dans une communauté chrétienne.
Parmi tous ceux auxquels je dois beaucoup, il y avait les deux pasteurs, de vrais pasteurs, de vrais bergers proches de chaque fidèle, qui ne faisaient pas le tri entre les brebis et qui ne consacraient pas leur temps à des occupations autres que celles touchant à leur ministère.

Maurice Longeiret est un pasteur à la retraite très actif, qui a exercé son ministère au sein de l’Union nationale des Églises réformées évangéliques (devenue, en 2009, l’Union nationale des Églises protestantes réformées évangéliques) et en a présidé la Commission permanente pendant de nombreuses années. 

Donnez votre avis

Une histoire... la mienne

Une histoire... la mienne

Une histoire... la mienne

Donnez votre avis