Cuisines de la Bible

23,70 €


  • Éditeur : Télémaque
  • Poids : 785 g
  • Nombre de pages : 157 pages
  • Dimensions : 27 x 21 cm
  • Année : 2016
  • Divers : Relié
  • Délai livraison : sous 4 à 8 jours
  • ISBN : 9782753302631

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Vous pourriez aimer aussi

Articles du blog en relation

Pas d'article relatif à ce produit sur notre blog



Cuisines de la Bible

55 Recettes divines inspirées de l'Ancien et du Nouveau Testament

Anne Martinetti - Françoise Claustres


Extrait de l'Introduction



Dans l'Ancien Testament, la première partie de la Bible, commune aux juifs et aux chrétiens, et plus précisément dans la Genèse, le premier livre, qui raconte les débuts du monde et de l'alliance que Dieu fait avec son peuple, Dieu commence par créer le monde et donner à l'homme les moyens de subsister : "Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d'arbre portant de la semence : ce sera votre nourriture." (Gn 1, 29.) Il ne demnade à l'homme qu'une chose : ne pas manger du fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal. Mais, Eve, la première femme, tentée par ce satané serpent, goûte au fruit défendu et en donne à Adam. Cette dégustation déclenche la colère de Dieu qui chasse les coupables du jardin d'Eden, le Paradis. Le péché orginel est donc engendré par une collation.

Dans le Nouveau Testament, la seconde partie de la Bible pour les chrétiens, qui raconte la nouvelle alliance que Jésus fait avec la terre tout entière, et plus précisément dans les quatre évangiles, qui constituent l'essentiel du Nouveau Testament, tout ou presque se termine par un repas : la Cène, le dernier repas que Jésus prend avec ces douze apôtres avant d'être arrêté et mis à mort. Un dernier repas qui a donné naissance à la superstition selon laquelle il ne faut pas être treize à table, comme ce fut le cas, un convive risquant de mourir dans l'année.

Pourtant, même si la nourriture et les repas tiennent un place essentielle dans la Bible, on n'y trouve pratiquement aucune recette.
Seul le prophète Ezéchiel, dans le livre qui porte son nom, propose une recette de pain à base de froment, d'orge, de gèves, de lentilles, de millet et d'épautre (Ez. 4, 9). (...)

Après le déluge, il [Noé] plante une vigne. C'est le premier vigneron, mais aussi le premier ivrogne puisqu'il ne tarde pas à s'enformir, saoul et nu, ce qui provoque la gêne de ses enfants, qui s'empressent de recouvrir leur père d'un manteau.
Végétaux, fruits, chair animale, vin. Le repas est complet dès le début de la Bible.
Quelques temps plus trad, une fois que DIeu a libéré les Hébreux esclaves de Pharaon en Egypte, Moïse conduit son peuple à travers le désert jusqu'à la Terre promise. C'est l'exode, raconté dans le deuxième livre de la Bible, qui porte le même nom. C'est un "pays de froment, d'orge, de vignes, de figuier et de grenadiers ; pays d'oliviers et de miel". (Dt 8, 8.) Sept aliment qui pousseront donc en abondance dans cette Terre promise, le pays de Canaan." ...


Cuisines de la Bible


Les auteurs


Françoise Claustre est l'auteur de plusieurs livres autour de la Bible dont 30 chefs-d'oeuvre qui racontent la Bible

Auteur de livres à succès consacrés aux cuisines insolite, Anne Martinetti a notamment écrit Crèmes et châtiments. Ses livres sont traduits dans une 30aine de pays.

Note 
2019-01-21

Je l'ai offert à mon gendre cuisinier

Il a été ravi et il a déjà essayé avec succès une douzaine de recettes, c'est succulent !
En tout cas c'est un livre très original.

    Donner votre avis !

    Donnez votre avis

    Cuisines de la Bible

    Cuisines de la Bible

    Cuisines de la Bible

    55 Recettes divines inspirées de l'Ancien et du Nouveau Testament

    Anne Martinetti - Françoise Claustres

    Donnez votre avis